Les Oiseaux

Les femmes sont comme les oiseaux.
On a certaines grandes specimens –
Celles aux chevelures tres compliquées
Colorées, parfumées, coudues jusqu’aux oreilles
Pour les faire sourire,
Et d’autres qui presque se cachent
Afin de se meler aux murs,
Se protéger dans une forêt
D’humanité grise et passive,
Et ne jamais se faire remarquer
Par celles qui les mangeraient,
Chance donnée.

Advertisements