Belonging

Le déjeuner prêt dans ma tête
Je sors, l’éstomac toujours vide.
Le mémoire m’aide plus à m’en
Souvenir des choses dont j’ai été
béni de connaître pendant la vie.
Ce vie, ma vie.
J’ai perdu le fil, et d’un coup
Tout la toile s’etouffe.
Les ficelles étant autant confusés
Que tout l’histoire est ruiné.
Mon histoire en ruines!
Je ne sais plus comment y’en croire.
Il me manquent les preuves,
les petits aides-memoires
Où sont-les?  Je me sens seule.
Le monde m’entourne avec ses
Médecins, ses hôpitaux, ses maris,
Ses enfants, ses routines…
Et je le reconnais de moins en moins.
Chaque jour, à chaque pas,
Il est nouveau, le tout.
Et j’y appartiens plus.

Advertisements