Une salle d’attente

Là où on trouve les pertes de temps
Là où le vent a cessé de souffler
Seul et debout j’attends t’entendre
Là où l’amour est née.

Ici le froid ne touche rien
Ici le temps n’oblige qu’un pas
Avec mon âme je marche sans rhythme
Aux battements faibles du coeur sympa.

Sans volonté de briser le silence
On entend toujours rien où j’attends
Cependant mes oreilles font le tour des environs
L’espoir m’arrivera entre peu, je pense.

Advertisements